estimation maison

Conseils pour bien estimer la valeur de sa maison

Le désir de tout propriétaire est de pouvoir vendre son bien immobilier à un tarif supérieur au marché. En revanche, il ne s’agit pas de se tenir à son avis, celui de l’acheteur compte aussi. Cela dit, il faut un juste prix afin que les parties s’en sortent gagnant-gagnant. Pour cela, le vendeur doit maîtriser quelques aspects. C’est la raison pour laquelle le présent article est consacré aux conseils pour bien estimer la valeur de sa maison.

Étudier les avantages et inconvénients de son emplacement

L’emplacement peut être un avantage ou un inconvénient pour la vente. En effet, une maison en plein centre-ville n’a pas la même valeur qu’un logement en campagne. La raison c’est que la demande est plus élevée dans un lieu où la perspective de développement est encourageante. Le coût du bien peut être plus conséquent si le taux de chômage est assez bas ou si la commune dispose de quelques entreprises florissantes.

En plus, dans une même ville, le quartier et l’environnement autour de l’habitation comptent. Les acheteurs sont plus attirés par un emplacement agréable et bien fréquenté. Est-ce que les commerces, les écoles et les transports publics sont à proximité ? Peut-on s’y sentir en sécurité ? Ce sont des repères qui aident pour estimer la valeur de sa maison.

Évaluer les caractéristiques du bien

Par rapport à l’état de la maison, le propriétaire a droit à une surcote ou à une décote. Ce qui signifie que si le logement vient d’être rénové, le vendeur a la possibilité de monter le coût légèrement. Dans le cas contraire, il a besoin de réduire le tarif à une valeur équivalente au prix de la rénovation. Afin de faire simple, un inventaire s’impose. Dans le cas où la maison serait plus grande et plus belle que les maisons voisines, on peut faire une surcote. Le vendeur doit aussi procéder à un diagnostic de performance énergétique (DPE). Plus la consommation en énergie est moindre, plus la maison a de la valeur.

On conseille également de bien mesurer la surface habitable. Il suffit de faire une multiplication avec le prix au mètre carré du bien. Quant à la taille du terrain et le reste (jardin, terrasse…), ce sont des atouts à prendre en compte si bien que le calcul du coût se fait uniquement en fonction de la surface habitable.

Consulter le marché immobilier

Consulter le marché immobilier permet de bien évaluer sa maison de manière à encourager les ventes et à trouver un acquéreur dans les délais moyens (dans les trois mois). Si l’on veut faire l’estimation soi-même, on peut se référer à l’indice de prix des sites immobiliers et/ou de petites annonces. L’action consiste à connaître le coût des logements aux alentours. Cela donne une idée de la valeur du type de bien qu’on a.

Il y a aussi l’option de s’adresser aux professionnels. Ils sont nombreux en passant par les notaires, l’expertise et les agences immobilières. La prestation des deux premiers est payante, mais ils ont déjà une méthode assez efficace. Sinon, beaucoup de plateformes font des estimations gratuites. Il suffit de renseigner les informations demandées (localisation, espaces, niveaux). Par contre, ces agences espèrent pouvoir avoir un mandat de vente.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *