Etats des lieux

L’état des lieux : un document obligatoire pour chaque partie

Dans la cadre d’une location d’un bien immobilier, l’établissement d’un état des lieux est exigé par la réglementation. Cela évite les litiges et détermine le degré de responsabilité du locataire et du propriétaire pour les éventuelles réparations. Il est donc établi avant la mise en location et à la fin.

Concevoir le document d’état des lieux

L’état de lieux décrit le bien immobilier dans ses moindres détails. Une description de chaque pièce et tous les équipements présents avant la mise en location sont inscrits dans ce document.

  • La forme du document d’état des lieux

Un état des lieux peut être rédigé sur papier libre, ou sur un formulaire préimprimé. Cependant, l’avancée technologique, la forme dématérialisée de l’état de lieux peut être admise, tel le cas d’une rédaction sur tablette ou sur un ordinateur portable. L’état de lieux doit présenter la signature du propriétaire et du locataire lors de sa première rédaction avant la mise en rédaction. Normalement ces deux parties doivent être présentes lors de sa rédaction. Dans le cas contraire, un huissier pour établir l’état des lieux et ses frais sera départagé entre le locataire et propriétaire de l’immeuble. Il est également possible de se faire représenter par une agence immobilière lors de l’établissement d’un état des lieux. Ce type de service est disponible sur http://gestion-privative.be, pour aider les propriétaires d’immeuble qui souhaite mettre leur bien en location.

  • Une sécurité pour les parties en causes

Il est tout à fait normal qu’un propriétaire qui met son bien en location souhaite le retrouver dans son état d’origine à la fin du bail. De son côté, un locataire a tout intérêt à établir l’état des lieux pour ne pas avoir à payer ou à réparer ce qu’il n’a pas détérioré. L’état des lieux est un genre de constat à l’amiable qui établit une certaine confiance entre le propriétaire et le locataire. Il faut également savoir que pour faire preuve, chacune des parties doit avoir un exemplaire original du document d’état des lieux. Comme il existe deux types d’états des lieux, il faut préciser s’il s’agit de celui d’entrée ou de sortie dans le document même. Mis à part la localisation et la description des lieux à louer, les dates, les noms et les signatures sont également des motions obligatoires pour avoir un état des lieux valide.

Recourir à un tiers pour faire l’état des lieux

C’est une option qui est plus favorable au propriétaire des immeubles à louer. En effet, recourir au service d’un professionnel peut leur éviter bien des désagréments.

  • Une agence immobilière pour l’état des lieux à l’entrée

Il se peut que le propriétaire n’ait pas le temps de procéder à l’état des lieux alors qu’il souhaite louer son bien. L’agence immobilière se chargera de l’accomplir à sa place, et entamera toutes négociations nécessaires avec le locataire. De plus les avis des experts du métier peuvent être plus approfondis et clairs dans l’établissement de l’état des lieux.

  • Un suivi et un accompagnement jusqu’à la fin du bail

L’agence immobilière que vous avez contactée pour l’état des lieux à l’entrée peut également vous représenter à la sortie. Dans ce cas, il pourra tout mettre en œuvre pour récupérer les sommes dues par le locataire en cas de détérioration de l’immeuble de sa part. De même, si vous faites gérer votre immobilier locatif par l’agence, il pourra procéder aux réparations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *